dimanche 3 mars 2019

Ré-union

Voir cette publication sur Instagram
Une publication partagée par mlk1978 (@mlk.1978) le


Un vieux pont de pierre, une chute d'eau.
Deux arches s'enchevêtrent et s'unissent,
Tantôt voilées par les dentelles que tisse
L'Ether, enragé et tonnant, mais bientôt
Révélées par le fier Hélios qui parsème
L'Amblève de ses traits d'argent. J'aime
Ces noces chez le prince au Loup bâté.

samedi 23 février 2019

Une image de la vie...



Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par mlk1978 (@mlk.1978) le


Nous en avons vécu des aventures
Et de l'aurore de notre existence,
nous ne sommes déjà plus très sûrs...
Le doute est clairement immense

Et certaines choses moins aisées,
Comme le fantôme de tes baisers
Me le rappelle. À moi, survivant !
Garde-moi des avanies du temps

Préserve-moi contre le vent et le sel
Et même de l'écume qui s'en mêle...
Tu es bien là, ô Jour, mon miracle !

Avec toi je ne crains ni les claques
Ni les craquements de mon corps :
Nous serons liés d'un éternel accord.

jeudi 14 février 2019

Jardin du Coeur

Voir cette publication sur Instagram
Une publication partagée par mlk1978 (@mlk.1978) le


Le Jardin du Coeur a été voulu en 1970 par Alice Van Buuren en hommage à David, son époux décédé. Cet ornement s'ajoute aux autres parties du jardin créé pour constituer l'écrin de leur villa, construite en 1928 à Uccle, en banlieue bruxelloise, dans le style Art Déco.

En ce 14 février où toute manifestation d'amour peut sembler un peu mièvre, ces cœurs végétalisés nous rappellent la force d'un sentiment hors du commun et sont un bel exemple de ce que l'Amour peut bien atteindre une forme d'éternité. Près de cinquante ans que ces cœurs existent... près de quarante-cinq ans qu'ils sont admirés par les visiteurs, charmés de cette attention délicate qui parlera à chacun de nous une langue que nous comprenons d'instinct, que l'on soit amoureux ou que l'on désire l'être.

Le Jardin du Coeur n'est pas seulement une création paysagère... il est également cette richesse en nous, cette beauté qui se dégage des sentiments, cette grâce émergeant du regard. Ces fleurs sont le reflet de ce que doit être notre coeur, de sa grandeur, de sa bonté.

Ce jardin c'est l'Espoir, le Rêve et l'Ailleurs qui nous attirent quand on contemple la grisaille et que tout semble monotone. Le Jardin c'est ce temple sans murs, cette grotte lumineuse, ces bras qui nous caressent avec chaleur.  Ce jardin, c'est mon souvenir de toi.

samedi 26 janvier 2019

Fiat lux


Déjà las des baisers glacés du pâle hiver,
De l'étreinte brûlante des frimas polaires,
La paresseuse dérobade du roi Hélios...

Je songe, l'âme vive, le regard azulejos,

À la lumière discrète qui ce jourd'hui
Se joue de moi, m'éclaire puis me fuit,
À ces roses chéries qui jamais ne fanent,
Aux teintes entremêlées, à cette flamme,

Au peintre qui règle l'ordre de la palette
Tapie dans la pénombre d'une colonnette.
Cet harmonieux gisant de la belle saison

Auquel je voue, désorienté, mon oraison,
Me rappelle à toi, me ramène à ton coeur,
Libre d'aimer encore et ivre d'apesanteur.