lundi 16 octobre 2006

Je t’ai revue

Ma chère M*****a,

Je t’ai revue durant l’été… Nous sommes condamnés à nous trouver, à nous perdre, à nous retrouver et à nous reperdre...

On se connaît depuis quatorze ans. Je me souviens de la classe de français au collège : tu étais assise juste devant moi. Je me souviens d’un mot que tu avais inscrit sur un de mes cahiers... Je me souviens de tes questions interminables que tu posais aux profs au moment où sonnait la fin des cours ; on attendait que le prof ait fini de te répondre pour sortir...

La vie s’est écoulée... Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de nous deux en vérité, sans doute parce que je me sentais très éloigné du monde où je vivais... Une chose est sûre, tu es l’une des très rares personnes qui ne m’a jamais blessé, insulté et fait de mal durant ma vie d’enfant et d’adolescent. Toi tu avais un cœur contrairement à ceux qui essayaient de m’assommer de leurs rames quand je me noyais dans l’océan noir de mes pensées.

Après le baccalauréat, on s’est perdu de vue. L’université nous a donné notre chance à toi et moi. Nous sommes tous deux ceux qui ont le plus brillant cursus universitaire parmi tous ces gens que nous avons fréquenté. C’était en quelque sorte notre revanche sur la vie alors qu’on partait tous les deux avec certains handicaps.

Nous étions loin l’un de l’autre, ignorant ce qu’étaient devenues nos vies respectives... C’est en janvier 2004 que nos liens se sont raffermis, après environ huit années d’errance sur des chemins différents... on était si heureux de se voir dans cette gare parisienne et on n’a pas fait l’erreur de repartir sans s’échanger nos coordonnées...

Je t’ai écrit très rapidement un mail pour te dire que tu étais l’une des rares personnes à avoir marqué positivement ma période « pré universitaire » et que j’avais une grande admiration pour tes qualités humaines et ton parcours universitaire.

J’étais séduit par ton intelligence si vive, ta façon délicieuse d’écrire, tes rêves, ... Tes qualités éclairaient ton visage et sublimaient ta beauté.

L’année 2004 a été importante pour moi car j’ai décidé de commencer à vaincre ma si grande timidité et de me lancer à la recherche de l’âme soeur. A vingt-cinq ans, j’avais enfin envie d’agir après avoir pris le temps de réfléchir, de mûrir, de comprendre ce que je souhaitais. Tu es réapparue dans ma vie précisément à ce moment là.

Avec toi, j’ai appris à dire des mots doux à une femme, des mots d’affection, des mots d’amour-amitié. Je t’offrais tous ces mots, te surnommant « ma princesse »... tu m’appelais « mon chevalier ». Parfois tu ne m’écrivais pas pendant des semaines, me laissant dans l’angoisse, et ensuite tu m’écrivais beaucoup, me rendant enthousiaste et euphorique.

Au bout de dix mois, tu as changé, m’écrivant un mail avec une formule du genre « J’ai compris... c’est impossible... ». J’ai eu le cœur brisé par tes mots ; sans doute m’étais-je pris à ce jeu délicieux et avais-je en moi un très maigre espoir de ne pas être un simple ami pour toi… De ton côté, tu m’as annoncé ton prochain mariage et manifestement tu n’imaginais pas conserver près de toi un garçon ami aussi affectueux que moi. Je t’ai répondu que je suis affectueux avec tous mes amis et que je ne savais plus comment faire avec toi si je devais changer de mots à ton égard. Pour ne pas te mettre mal à l’aise, je t’ai dit aussi que tu ne m’avais jamais intéressé le moins du monde...

Et puis j’ai disparu, sombrant dans le silence et songeant souvent à toi... J’avais honte de rester silencieux et de ne savoir comment te parler... mais comment parler à quelqu’un qui ne peut pas entendre mes mots d’affection ? J’ai préféré me faire oublier, sans pour autant chercher à t’oublier. Je suis sûr que tu as pensé aussi à moi durant cette période de silence.

Je t’ai revue au mois de juillet dernier... à la gare... On s’est regardé... Tu es toujours aussi belle... tes yeux sont sublimes... On s’est embrassé et on a discuté pendant environ un quart d’heure de l’avancement de nos situations professionnelles respectives, glissant quelques remarques plus intimes au passage... je t’ai dit que j’écris des poèmes... je n’ai pas osé, en revanche, te parler de ta vie sentimentale... pas envie de savoir...

On est à nouveau reparti chacun de notre côté... j’étais heureux de voir que tu conserves ta bienveillance à mon égard en dépit de tout ce temps où je n’ai pas su comment te parler, craignant toujours de perturber ton équilibre...

C’était il y trois mois... on ne se reverra sans doute pas avant longtemps sauf si l’on se croise à la gare... je n’ose toujours pas t’écrire un mail et j’ai toujours peur de ne pas trouver des mots à la fois justes pour moi et acceptables pour toi. Tu seras toujours à la fois proche et loin de moi...

medium_chemins.JPG

1 commentaire:

Roumi a dit…

COMMENTAIRES PRECEDENTS RETRANSCRITS

Ahhh! c'est la loi du coeur on peut rien faire à part subir

Ecrit par : Bamboutch & Bamboutcha | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
Super la note Roumi!!

Ecrit par : double x | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
Yo Roumi Fo te bouger le cul la !
Ok la nana elle est super et tt mais elle a fait sa vie avec un autre la .. donc soit tu restes dans tes chimères à te dorloter avec une idée de "magnifique fill gentille ki m'aime super bien et ki madore" soit tu brise le mur et tu te cherches un autre gonzesse .. po forcément à la gare .. à la station de bus aussi .. nan serieux ..
Ps : Arrête la branlette roumi, ça vide ;)

Ecrit par : othrez | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
Roumi, notre monde n’est pas accueillant pour les gens sensibles,tendres et affectueux. Je comprends ton amertume, mon ami.
C’est un plaisir de te lire, merci de partager tes pensées avec nous. Je vois à travers ton post des qualités indiscutables de rédaction, mais surtout des qualités humaines très rares de nos jours. Crois-moi, la femme qui partagera ta vie, elle a beaucoup de chance !!

Ecrit par : samsoum | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
@bamboutch & bamboutcha : oui, oui, j'accepte mon sort. C'est une histoire qui m'a marqué, qui me marque et continuera à me marquer... c'est pourquoi je l'ai racontée. Je ne me sens pas spécialement malheureux en tant qu'amoureux éconduit ; en revanche, je suis plus ennuyé pour mon lien d'amitié avec cette personne qui s'est affaibli non pas dans nos coeurs mais dans ses manifestations.

@double x : merci p'tit double ! :-)
-----------------------------------
@othrez : t'inquiète po, j'ai compris qu'elle est avec un autre et je n'attends pas son divorce pour l'épouser... encore qu'au tout début j'y ai pensé ! :-) Il faut dire qu'à 28 ans, j'ai l'âge où les femmes qui se sont mariées jeunes vont commencer à divorcer pour certaines d'entre elles !
Bon merci pour ton conseil, je vais chercher dans le bus alors... :-) Pour ce qui est de ton post scriptum, ça m'arrive de moins en moins de faire ce que tu dis ; c'est l'âge qui veut cela sans doute et puis on finit par se lasser des plaisirs solitaires.

@samsoum : oui tu as raison que c'est pas simple. C'est vrai aussi que j'ai une certaine amertume quand je vois que cette charmante demoiselle m'avait encouragé à lui dire ces choses très agréables avant de brutalement me dire que cela devenait gênant pour elle. Et puis j'ai aussi l'amertume de celui qui sait exprimer ses sentiments mais qui ne sait plus comment parler à cette personne, de peur que ces mots la gênent. Ce n'est pas une préoccupation qui m'empêche de vivre mais l'histoire me semblait un peu singulière et c'est pourquoi je l'ai racontée.

Ecrit par : Roumi | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
Salut roumi et enfin après l'histoire des Timbres ton histoire c'est bien..Mais dis moi quel bus vous prenne oh c'est une chance pour moi et c'est le moment puisque mon ami m'a quitté moi aussi.Dis-moi SVP Roméo (c’est moi que j’ai déjà écris un commentaire de vous demandez de changer le nom de ton blog mais vous avez refusé c’est pour cette raison que moi aussi j’ai changée le nom).bonne note roumi en attendons le plus.bon journée

Ecrit par : Ayouta | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
celle qui a birsé le coeur de mon légat n'aurait pas la vie sauve parole d'auguste (non encore assassiné) . tu sais mon grand les femmes ne savent pas choisir!!!
IK
PS cette fois j'ai lu ton post en entier :)

Ecrit par : imperator | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
@ayouta : désolé mais il y aura bientôt la suite de la note sur les timbres... :-) J'ai juste fait une pause... En fait, la demoiselle dont j'ai parlé ne m'a pas vraiment quitté vu qu'on n'a jamais vraiment été ensemble ! :-) C'est gentil de m'appeler Romé mais je ne suis pas sûr d'en être un. :-) Bonne journée.

@imperator : salut Auguste, il faut savoir se montrer clément. :-) Oui, tu as raison, les femmes ne savent pas toujours choisir mais les hommes ne savent pas non plus choisir... donc ça fait un point commun aux hommes et aux femmes ! :-)

Ecrit par : Roumi | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
@Roumi , moi je suis partante pour tout dire ...pour ne pas le regretter plutard , si vous vous estimez bien tout les deux , il n' y aura pas de mal à tout se dire ...

Ecrit par : soulef | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
tu connais un auguste clément?
moi pas
IK

Ecrit par : imperator | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
@soulef : Je pense que le temps m'aidera à retrouver les mots justes pour lui parler plus facilement. :-)

@imperator : Mon Auguste, la clémence (clementia) est une vertu et pratiquée par les empereurs romains ; je t'invite à le vérifier sur les monnaies romaines, cher apprenti numismate. :-)

Ecrit par : Roumi | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
"A vingt-cinq ans, j’avais enfin envie d’agir après avoir pris le temps de réfléchir" ça me ressemble beaucoup...très cher roumi, c'est très beau une amitié amoureuse...j'en ai une, moi aussi, je la garde au plus profond de moi comme un souvenir printanier...je l'aime toujours, je pense à lui souvent, et je l'admire d'amour et d'amitié...Affectueusement, moi.

Ecrit par : Daous | lundi, 16 octobre 2006
-----------------------------------
Ben alors Roumi ..

Ecrit par : othrez | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
Roumi, ta note est magnifique merci de la partager avec nous.
Je ne saurai pas te conseiller comme beaucoup l'ont fait parce que je n'ai jamais connu de situation aussi belle et triste à la fois.
Je te souhaite du bonheur sincèrement.

Ecrit par : marou | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
@daous : merci pour ton message plein de douceur, Souad. Je crois que toutes les amitiés fortes sont un peu amoureuses d'une façon ou d'une autre, tout simplement parce que cette distinction "amour"/"amitié" est purement conceptuelle et liée à la nécessité de réguler les rapports sociaux entre humains.
Donc la confusion est humaine, si j'ose dire... Le problème est qu'il me semble relativement plus difficile, en tout cas dans mon cas, d'avoir ce genre d'amitié forte avec une femme qu'avec un homme.
Dernière chose personnelle : je ne t'oublie pas... mais je suis trop occupé par le travail en ce moment et je ne fais pas le quart de ce que je devrais faire. :-)

@othrez : ben alors quoi ? tu parles de l'hibernation de mes hormones ?! :-)))))

@marou : merci mon cher Marou, merci infiniment pour ta gentillesse. J'espère bien avoir un peu de bonheur et je t'en souhaite tout autant d'ailleurs.
Pour ce qui est de l'amitié, je ne dois pas trop me plaindre... le reste est un désert.
Ce n'est pas grave si tu ne peux pas me conseiller ; je souhaitais simplement exposer une situation un peu étrange et exprimer mes sentiments à ce propos. Le fait que je ne puisse plus être aussi spontané dans mes propos avec cette personne comme je l'étais auparavant m'a suggéré de me placer plutôt en retrait afin de ne pas la faire souffrir. J'ai pris cette décision en pensant seulement à elle et non à moi. J'ai répondu avec dévouement et application à toutes ses demandes : lui dire des mots doux quand elle voulait, ne plus lui dire ces mots quand elle ne voulait plus... Je ressens une légère mélancolie bien sûr mais ce n'est pas très grave... et puis j'ai eu le temps de m'habituer à cette situation délicate... et à vivre avec. J'ai déjà eu beaucoup de chance de la croiser cet été et d'avoir pu discuter un quart d'heure avec elle... c'est déjà mieux que tout ce que ce long silence m'avait laissé espérer. :-)

Ecrit par : Roumi | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
Zut as eu le temps de tout lire, reviens demain :p

Ecrit par : Youyou | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
@Youyou : comme tu veux Youri... comme diraient les Suisses, "y'a pas l'feu au Lac". A plouch Frérot Panda.

Ecrit par : Roumi | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
Quelle finesse?!!!
Impréssionnant Roumi, tjrs égal à toi même.
Je confrme ce que samsoum a dit.
La fille, gentille soit elle, ne savait quelle chance ratait elle qd t'as annoncé son mariage.
Merci pour cette note.
Que le destin t'accorde tout le bonheur que tu mérites.

Ecrit par : LA CITOYENNE (TOUT COURT) | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
Très touchante ta note Roumi...
Mais juste un ptit truc...je pense qu'il ne faudrait pas être trop gentil avec la bien aimée...il faut que tu t'imposes d'une certaine manière et que tu n'acceptes plus cette situation de se laisser faire... ceci tout en restant courtois...je sais que c'est de la théorie mais il n'y a pas mille solutions....allez change de tactique mon ami pour que tu ne stagnes pas.....

Ecrit par : charismatic | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
Super la note Roumi!

Ecrit par : double x | mardi, 17 octobre 2006
-----------------------------------
@citoyenne : merci pour ta gentillesse. Je n'ai pas su avec qui cette demoiselle s'est mariée donc je ne connais pas les qualités de l'heureux élu... il doit bien avoir quelques qualités lui aussi ! :-)

@charismatic : merci pour ton commentaire. Tu as raison je suis trop gentil... mais c'est difficile de changer vu que je suis comme cela dans toutes les circonstances de ma vie. Pire, je suis même légèrement naïf par moment. J'ai perdu très tôt mon innocence dans l'enfance mais j'ai curieusement gardé quelques lambeaux de cette innocence...


@ double x : merci. :-)

Ecrit par : Roumi | mercredi, 18 octobre 2006
-----------------------------------
Roumi , Pourquoi est ce qu'a chaque fois que je me connecte sur ton Blog a partir du Liban ,sur le compteur de gauche it says : turkey ou bien Autriche , j'imagine que tu n'auras pas la response ..

Ecrit par : chantal | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
quand a ta note , ne sois pas injuste en disant qu'elle t'a econduit peut etre qu'elle voulait juste un "pen friend" ,ce qui peut lier deux etres c'est a quel point ils sont bien ensemble , face a face , leur connivence , leur vision commune des choses , leur evolution commune ,
la communication physique et emotionelle , leur perseverance et leur desir d'enrichir leur couple plus que leurs desirs individuels , elle et toi vous avez assoupi votre solitude et assouvi vos desirs dans un monde abstrait , les gens utilisent les mots et flirtent avec legerte malheureusement alors n'y stagne pas et ton prochain post devrait etre a propros de tes progres avec quelqu'un de concret , de ta classe peut etre , de ton quartier , mets tes mots en action .
Ok je me tais , j'arrete de donner de sermons puisque meme moi je ne suis pas tres bien placee non plus .
allez bonne journee , arrete de vivre dans les decombres et move forward .

Ecrit par : chantal | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
@chantal : j'allais précisément te demander pourquoi tu es en Turquie ?! :-)))))) Pour l'Autriche, je n'avais pas remarqué !

"J'imagine que tu n'auras pas la réponse" Mais si, ma chérie, j'ai la réponse... ou plutôt une réponse !

D'abord il est possible que ces systèmes de localisation ne soient pas fiables à 100% ! :-)))
D'ailleurs, j'ai aussi vu à un moment que tu étais localisée à New-York... ! Et c'était bien toi puisque l'adresse se terminait par ".lb".

Outre ce problème de fiabilité, il y a aussi une question d'hébergement du fournisseur d'accès à internet.
Un jour un ami tunisien qui vit en Allemagne a visité ce blog. J'ai remarqué qu'il était localisé à Londres alors je lui ai envoyé un mail en lui demandant s'il était en vacances en Angleterre... il m'a dit "non" ! Mais son fournisseur d'accès, AOL, est basé en Angleterre bien qu'il habite en Allemagne.
Un autre Tunisien travaille à Tunis mais le serveur de son entreprise est localisé à New York donc j'ai pensé pendant un temps que j'avais un lecteur à New-York avant de réaliser que ce lecteur new-yorkais n'était autre qu'un petit frère de Tunis !

Voici quelques explications possibles ; si un spécialiste d'informatique a des explications supplémentaires à donner à ce sujet, il est le bienvenu.

C'est bien que tu sois au Liban, Chantal. J'espère que tu es heureuse. N'oublie pas de réserver une salle pour notre mariage. :-))
Je t'embrasse.

Ecrit par : Roumi | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
Oh non le mariage , faut que tu sois libanais pour que tu le vives bien donc mon cher je dois m'en passer ....

Ecrit par : chantal | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
Post très touchant... mais il faut que tu apprennes à foncer... celui qui ne risque rien n'a rien!!!

Ecrit par : Bichette | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
@Chantal : tu as raison ma chérie, il faut... être japonais pour comprendre les haiku... être allemand pour apprécier Goethe... être un noir américain de La Nouvelle-Orléans pour saisir l’esprit du jazz... être tunisien pour se sentir chez soi à Sousse ou El Jem... être français pour déguster avec satisfaction un camembert... être italien pour aimer la peinture de Michel Ange... être un enfant malade africain pour croire qu’on va accéder à un traitement contre le sida... être inconscient pour aimer la vie... être un ange pour aimer les autres... :-)

@Bichette : merci pour ton passage... Je vais essayer de foncer... mais bon jusqu'à présent je collectionne les rateaux... je crois que je vais devenir jardinier avec tous ces rateaux. :-)

Ecrit par : Roumi | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
Roumi! Super la note!

Ecrit par : double x | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
@double x : c'est la troisième fois que tu écris, à quelques détails près, le même commentaire sur cette note... merci quand même !

Ecrit par : Roumi | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
Roumi??
Esmi double x!
J'ecris en double!
Parfois il arrive que j'ecris en triple!!
Roumi pourquoi tu m'a jamais remercie??
Je suis le plus ici qui laisse des commentaires!!
Tu dois me remercie Roumi!!
Quand meme Roumi!! Au moins merci!!
N'est ce pas Roumi n'est ce pas!!????

Ecrit par : double x | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
@double x : Double x ? Esmi Roumi. C'est vrai que tu es celui qui laisse le plus de commentaires [hors sujet en général :-)] ici... je te remercie régulièrement et je t'ai notamment déjà remercié trois fois dans les commentaires de cette note... tu veux quoi de plus mon Grand ? Un quatrième merci ? Merci !

Ecrit par : Roumi | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
Ahh bon Roumi esmek Roumi??
je ne savais pas!!
Moi je laisse des commentaires hors sujet????
je t'ai dis super la note! c'est hors sujet?
Je te parle de la France et la Tunisie c'est hors sujet???
Ah lalala.....sacre Troumi!!
Roumi tu exageres!!

Ecrit par : double x | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
@double x : oui, oui, je m'appelle Roumi... je suis content de te l'apprendre alors ! :-)
Tous tes commentaires ne sont pas hors sujets ! Certains le sont... d'autres non.
Les commentaires sur cette dernière note ne sont pas hors sujets effectivement... mais c'est difficile pour moi de répondre de manière originale au même message répété trois fois ! :-)
Allez à plouch. Prend bien soin de toi.

Ecrit par : Roumi | jeudi, 19 octobre 2006
-----------------------------------
allez roumi il ne faut pas attendre a ce que vinne le bon moment c a toi de pousser le hasard et de creer le bon moment.
Tu sais on perd rien a essayer au moins apres meme si on echoue on n a pas ces remords qui nous range toute notre vie
donc fonce

Ecrit par : TunisianTouch | vendredi, 20 octobre 2006
-----------------------------------
J'ai déjà commenté le post que je le trouve SUPER.
Je suis là (faute d'email) pour te souhaiter un AID MABROUK très spécial.. à toi.. l'ami de tout le monde.

'il faut... être un ange pour aimer les autres... :-)'
Tu en es un, toi.

Ecrit par : LA CITOYENNE (TOUT COURT) | vendredi, 20 octobre 2006
-----------------------------------
Superb tadernière réplique à Chantal, j'ai adoré!
et puis j'ai aimé la phase des rateaux ;)))

Ecrit par : Bichette | vendredi, 20 octobre 2006
-----------------------------------
@TunisianTouch : bonjour et bon retour sur la blogosphère. Merci pour tes encouragements. Je vais essayer de prendre des initiatives, du moins d'en prendre plus... car actuellement je suis dans la phase où je me prends des rateaux, ce qui implique que j'ai au moins le mérite de tenter ma chance ! :-) A plouch.

@la citoyenne : Je te remercie beaucoup pour ta gentillesse. C'est plutôt à moi de te souhaiter une bonne fête de l'aïd ainsi qu'à tous les lecteurs de ce blog.

@Bichette : merci :-) J'aime manier les idées et si possible avec une légère pointe d'humour. :-) Quant aux rateaux, si je deviens jardinier... ça me rappellera des souvenirs forts de mon enfance.

Ecrit par : Roumi | vendredi, 20 octobre 2006
-----------------------------------
En lisant les commentaires, j'ai oublié ce que j'allais ecrire ...
... bon
je reviendrais demain
:-)

Ecrit par : Heliodore | samedi, 21 octobre 2006
-----------------------------------
@Heliodore : au moins tu m'as fait rigoler. :-)
A plouch.

Ecrit par : Roumi | samedi, 21 octobre 2006
-----------------------------------
Salut,
En fait c'est pour te faire un petit coucou et pour te souhaiter bonne chance, la vie n'est pas toujours aussi agréable que l'on croit, tient bon et surtout ne baisse pas les bras. J'epere que tu trouvera bientôt lâme qui va apprécier tes mots à leurs justes valeur. Les deceptions ne tuent pas, et les esperances font vivre..:-)

Ecrit par : Asma | samedi, 04 novembre 2006
-----------------------------------
@asma : bonjour. Ton message est vraiment très gentil et je te remercie beaucoup. Ton blog est très bien. :-)

Ecrit par : Roumi | dimanche, 05 novembre 2006